Comment être informé d’un décès ?

1315

Certains événements de la vie nous font sourire. D’autres par contre, nous font nous sentir très mal. Il s’agit notamment du décès d’un proche ou d’une connaissance. Aussi douloureux que puisse être ce départ, il faudrait bien informer les proches du De cujus de la situation. Et c’est pour répondre à cette préoccupation que nous rédigeons cet article. Celui-ci traitera en effet de comment être informé d’un décès.

La police et l’hôpital

Dans ce cas de figure, tout est fonction du lieu de survenue du décès. Cela peut être dû à un accident de circulation où la personne est décédée sur le coup. Dans ce contexte, les policiers feront le constat et vous appelleront. Et ce, si votre nom figure dans la liste des personnes à contacter en cas d’urgence. Par contre, il peut arriver que le décès survienne à l’hôpital. Dans ce cas, vous serez également appelé par le responsable habilité.

A voir aussi : Budget pour un baptême : combien coûte une cérémonie en moyenne ?

Par ailleurs si vous avez remarqué l’absence de la personne sur plusieurs jours, vous devez le signaler à la police. Cette dernière vous fera progressivement un compte rendu de ses recherches.

La mairie de la commune et les sites d’annonce de décès

Vous pouvez vous rapprocher de la mairie de sa commune de naissance ou de la mairie du dernier domicile. Et ce, pour savoir si elle est toujours en vie. Si elle est décédée, l’information figurera en mention marginale. Aussi, une copie de l’acte de décès peut vous être : remise sans aucun justificatif. Aussi, vous pouvez consulter en ligne, sur les sites réservés à cet effet, l’information du décès.

A lire également : Baptême enfant : âge idéal pour une cérémonie religieuse réussie

Les avis de décès, avis d’obsèques ou faire-part

C’est l’un des canaux pour informer une masse. Et ce, que ce soit l’employeur du De cujus, les proches, les connaissances, les amis ou les collègues de bureau. Cela revient à la famille de décider du canal à emprunter pour faire passer la nouvelle. Soulignons cependant, qu’il arrive aussi que le message soit : annoncé par téléphone. Et ce, pour être sûre que la personne à informer a bien reçu le message. À ce titre, il convient de disposer de toutes les informations sur le programme des obsèques avant de lancer l’appel. Cela évite de passer plusieurs appels à la personne.

L’annonce par un membre de la famille aux enfants, frères et sœurs

Ce canal est : recommandé pour tenir compte de l’état de santé de la personne à recevoir l’information. Ou encore pour tenir compte de l’âge et du degré de proximité. Pour cela, cette tâche est confiée au membre de la famille à même d’assumer cette tâche. C’est une étape cruciale pour chacun des membres de la famille où ils doivent se réconforter mutuellement.

Les réseaux sociaux et les forums de discussion

Les réseaux sociaux et les forums de discussion sont des canaux qui ont connu une croissance exponentielle ces dernières années. Ils permettent de communiquer rapidement avec un grand nombre de personnes et offrent la possibilité d’atteindre facilement ses proches en cas d’événement tragique tel qu’un décès.

L’utilisation des réseaux sociaux pour annoncer un décès est souvent déconseillée. Effectivement, cette méthode peut être considérée comme froide et impersonnelle, ce qui pourrait ajouter à la douleur déjà présente chez les membres de la famille.

Pensez bien que la famille peut ne pas souhaiter que l’information soit divulguée publiquement ou préférer attendre avant d’en parler aux autres membres de leur entourage. Pensez à bien respecter le choix et la volonté des proches du défunt en matière de communication autour du décès. Des erreurs peuvent aussi être commises lorsqu’on utilise ces canaux pour annoncer un événement aussi grave qu’un décès : fautes d’orthographe dans le message publié ou encore mauvaise utilisation du ton employé dans les publications.

Si vous devez utiliser les réseaux sociaux pour annoncer un décès (ou apprendre celui-ci), prenez soin des mots choisis : ils doivent être mesurés afin que votre message reste empathique sans tomber dans l’émotionnel excessif pouvant s’avérer perturbant pour vos interlocuteurs virtuels.

Les services de pompes funèbres et les agences de presse funéraires

Les services de pompes funèbres peuvent aussi être une source d’information fiable en cas de décès. Ils sont susceptibles d’avoir été contactés par la famille du défunt pour l’organisation des obsèques et peuvent donc communiquer sur les circonstances du décès ainsi que sur la date et le lieu des funérailles.

Certains ont mis en place des pages web dédiées à leur activité. Sur ces sites internet, vous pouvez souvent consulter les annonces nécrologiques publiées dans votre région ou au niveau national.

En outre, les agences de presse funéraires sont spécialisées dans la collecte et la diffusion d’informations relatives aux décès. Elles travaillent directement avec les pompes funèbres ou avec les familles endeuillées pour publier des avis de décès qui seront diffusés dans différents journaux locaux ou nationaux.

Vous devez garder à l’esprit que cette information ne sera pas toujours exhaustive ni forcément mise à jour instantanément : il peut y avoir un décalage entre le moment où elle est reçue par l’agence et celui où elle est publiée.

En somme, si vous cherchez à être informé(e) d’un décès, plusieurs sources s’offrent à vous. Les médias traditionnels tels que les journaux, mais aussi leurs versions numériques, sont bien sûr incontournables. Les réseaux sociaux permettent quant à eux une rapidité accrue tout comme certains sites web tels que ceux des pompes funèbres qui centralisent ces informations.