Famille monoparentale : quel impact pour l’enfant ?

738

Un enfant est censé vivre dans une famille constituée de deux parents. Cependant certaines situations peuvent survenir tels que le décès d’un parent, la séparation ou le choix d’un parent d’élevé seul son enfant. Celui-ci se trouve dans l’obligation d’être dans une famille monoparentale. Ce système est le plus courant de nos jours. Ainsi, quel impact cela peut produire sur l’enfant ? Nous essayerons d’apporter des réponses à cette question.

Famille monoparentale impacte négativement sur l’enfant

L’impact négatif de cette situation se situe sur plusieurs plans. Il s’agit de :

Lire également : L'épanouissement des enfants grâce à l'autonomie : une clé essentielle pour leur développement

  • sur le plan social

Dans une famille monoparentale, le parent se trouve seul à assurer les rôles sociaux. Par conséquent, ceci peut avoir une répercussion sur le développement de l’enfant. Au vue des charges qui incombent un seul parent, celui-ci ne dispose pas assez de temps pour se concentrer à l’éducation de son enfant. Du coup l’enfant est parfois désorienté, ce qui se concrétise avec un mauvais résultat scolaire.

En outre, le parent implique l’enfant dans certaines de ses responsabilités telles que les tâches ménagères. Puisque le parent doit travailler dur pour subvenir aux besoins de la famille. Toutefois, cette situation rend l’enfant rebelle. Il devient arrogant et grossier. Parce qu’il ne pourra pas faire ses activités de loisirs.

A lire également : La parentalité positive : des clés pour une éducation bienveillante et respectueuse des enfants

  • Effet psychologique

Dans le cas de séparation de divorce ou de décès d’un des parents, cette situation peut entraîner des déséquilibres émotionnels au niveau de l’enfant. Il ne peut passer du temps avec ses deux parents, cela devient douloureux pour lui. En effet, il se retrouve avec un seul parent. Il sera animé d’un sentiment d’abandon. Ne pas pouvoir vivre avec ses deux parents est un fardeau pour lui psychologiquement.

En plus, le parent ne peut pas passer trop de moment avec son enfant. Celui-ci sera en manque d’affection et de compagnie. Il est responsable de lui-même à partir de son jeune âge. Le problème d’estime en soi s’installe.

La monoparentalité a-t-elle des percussions positives sur l’enfant ?

Le fait d’être élève par un seul parent développe un éveil de conscience chez certains enfants. Ceux-ci prennent acte des responsabilités qu’effectue son parent pour son éducation et sa survie. L’enfant peut acquérir une certaine maturité. Puisqu’il voit comment son parent travaille dur pour joindre les deux bouts. L’enfant développe un sens de responsabilité. Il veut aider autant qu’il peut son parent. Il devient un modèle pour lui et le lien se renforce entre les deux. L’enfant est préparé à faire face aux situations de la vie.

Toutefois, assurer seul l’éducation d’un enfant n’est pas facile. Néanmoins vous devriez vous efforcer à être cohérent concernant vos responsabilités. Vous pouvez transformer cette situation en une expérience positive.