Comment calculer votre ovulation avec un cycle irrégulier ?

1169
sliced fruit on black surface

Avoir des enfants est un privilège et une joie pour toute femme. Cependant, certaines n’arrivent pas à concevoir parce qu’elles choisissent le mauvais moment pour passer à l’acte. Cela est dû au mauvais calcul de leur jour ovulation et de leur cycle irrégulier. Si vous êtes dans ce cas, découvrez comment pallier ce problème.

Le cycle irrégulier au-delà de 28 jours

L’ovulation est le moment d’expulsion de l’ovule hors de l’ovaire lorsque le follicule arrive à maturité. Ce phénomène a lieu le quatorzième jour chez les personnes ayant un cycle régulier. Pour un cycle dont le nombre dépasse largement celui des 28 jours, le calcul est différent. Dans ce cas, vous ne devez plus compter quatorze jours après le début de vos menstrues.

A voir aussi : Livre personnalisé anniversaire : une idée cadeau originale et créative

Le principe ici est de soustraire quatorze jours du nombre de jours que fait votre cycle. Le reste de cette opération est le jour de votre ovulation.

Exemple 1 : pour une personne ayant un cycle de 30 jours, vous pouvez calculer votre ovulation en procédant comme suit : 30 – 14 = 16. Ce résultat conclure que vous allez ovuler le seizième jour de votre cycle et non le quatorzième jour. Si vous avez vos règles le 2 mars, votre jour d’ovulation est alors le 18 mars.

A lire également : Quel pays d'Europe visiter en famille ?

Pour les personnes dont le cycle est supérieur à 30, le processus est le même. Toutefois, il est important que vous ayez une idée fixe du nombre de jours exacte que faire votre cycle. Cela vous aide à identifier facilement votre jour d’ovulation, même avec un cycle au-delà de 28 jours.

Exemple 2 : pour un cycle de 33 jours, le jour d’ovulation est le 19e jour à compter du premier jour des menstrues. Soit 33 – 14 = 19. Si vous avez eu vos règles le 10 avril, le 19 avril est votre jour d’ovulation. Le jour peut donc varier de façon croissance ou décroissante selon votre cycle. Il est aussi important de savoir que les règles ne viendront pas forcément au jour où vous les auriez espérés.

Jour d’ovulation pour un cycle de moins de 28 jours

Si le cycle irrégulier de certaines femmes va au-delà des 28 jours, il est possible que pour d’autres en soit moins. Le cycle peut être de 25 jours chez certaines et 21 ou 20 pour d’autres. Pour calculer le jour de votre ovulation, dans ce cas, soustrayez 14 jours du nombre total de jours.

Exemple 1 : pour un cycle de 25 jours :

25 – 14 = 11. Le jour de l’ovulation pour ces personnes est de ce fait le 11e jour de leur cycle. Ayant eu les règles le 3 mai, vous allez ovuler le 15 mai.

Exemple 2 : pour un cycle de 21 jours :

21 – 14 = 7. Le 7e jour du cycle est dont le jour où cette catégorie de femme doit normalement ovuler. Pour les règles qui débutent le 5 mai, le jour d’ovulation est alors le 12 mai.

Plus votre cycle est moins élevé, plus votre jour d’ovulation est proche du premier jour des règles. Toutefois, ce jour peut changer d’un mois à un autre en raison de vos méthodes de contraception. Certains médicaments peuvent, eux aussi, retarder votre ovulation. Dans le cas d’un doute sur votre période d’ovulation ou sur votre cycle en général, vous pouvez consulter votre médecin.

Comment utiliser les tests d’ovulation pour un cycle irrégulier ?

Pour les femmes ayant un cycle irrégulier, il peut être difficile de déterminer précisément le jour de l’ovulation. Dans ces situations, les tests d’ovulation peuvent s’avérer utiles pour aider à obtenir une estimation plus précise.

Pour les femmes ayant des cycles irréguliers, l’utilisation des tests d’ovulation est souvent moins fiable que pour celles ayant un cycle régulier. Les tests détectent la présence d’une hormone appelée LH (l’hormone lutéinisante) dans l’urine qui indique qu’une ovulation va se produire bientôt (environ 24 à 36 heures). Cela signifie que vous devez effectuer les tests tous les jours jusqu’à ce que vous receviez une lecture positive.

Vous devez noter que certains médicaments tels que le clomiphène ou encore la metformine ont pu affecter le résultat du test et donner ainsi des lectures fausses positives ou négatives.

Les kits contenant différents types de tests sont disponibles en pharmacie. Certains sont équipés de capteurs numériques qui affichent directement le résultat tandis que d’autres utilisent une bandelette sur laquelle on doit analyser deux traits • dont celui du milieu change en couleur lorsqu’il y a pic hormonal ; c’est-à-dire lorsque votre corps produit suffisamment d’hormone LH.

Il est recommandé aux femmes ayant des cycles irréguliers de faire plusieurs tentatives avant chaque période normale présumée et pendant cette dernière période tout en consignant soigneusement leurs résultats afin qu’elles puissent évaluer leur situation individuelle.

Sachez aussi qu’il est possible d’utiliser plusieurs méthodes combinées pour plus de fiabilité et ainsi obtenir une meilleure estimation du jour d’ovulation. Les tests d’ovulation peuvent être utilisés en combinaison avec des méthodes telles que l’observation de la glaire cervicale ou encore la mesure quotidienne basale de la température corporelle.

Le recours à ces outils peut permettre aux femmes ayant des cycles irréguliers un peu plus de stabilité dans leur planification et leur désir de concevoir, tout en minimisant les risques d’erreurs liées au calcul manuel. Ne négligez pas non plus le fait qu’un suivi médical est toujours préférable si vous avez des difficultés à identifier votre période fertile.

Les signes physiques de l’ovulation à observer en cas de cycle irrégulier

Il existe aussi d’autres signaux physiques qui peuvent aider à déterminer approximativement la date de votre ovulation. Ceux-ci incluent :

• La glaire cervicale : cette substance visqueuse produite par le col de l’utérus est un indicateur important des changements hormonaux se produisant dans le corps d’une femme. Au cours du cycle menstruel, la glaire cervicale subit une série de modifications en réponse aux hormones sexuelles. Lorsque vous êtes sur le point d’ovuler, la quantité et la consistance de votre glaire cervicale changeront. Elle deviendra plus abondante, plus claire et plus extensible • semblable à celle du blanc d’œuf cru.

• Les douleurs pelviennes : certaines femmes ressentent une légère douleur dans leur bas ventre au moment où elles ovulent.

• Les fluctuations de température corporelle : avant l’ovulation, les niveaux d’hormones commencent à augmenter, ce qui peut entraîner une augmentation imperceptible mais mesurable de votre température corporelle basale (celle prise juste après avoir dormi), généralement entre 0,2°C et 0,5°C supérieure à celle des autres jours du mois.

Ces méthodes ne sont pas infaillibles pour toutes les femmes ayant un cycle irrégulier, pensez à bien le souligner.

Si vous avez des difficultés pour calculer précisément vos dates d’ovulation en raison de cycles irréguliers voire variables, le recours à des tests d’ovulation peut s’avérer utile. La prise en compte de vos signaux physiques tels que les douleurs pelviennes et la glaire cervicale peuvent aussi aider à estimer votre période fertile.

Pensez à bien souligner que ces méthodes ne sont pas totalement fiables dans tous les cas, elles doivent être utilisées avec précaution en complémentarité avec un suivi médical pour une planification optimale de votre désir de concevoir.